Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Marie et Joseph

2013 -C: Lc 1, 26-38- Annonciation -

Quelle belle surprise de Dieu que cette annonce à Marie ! Et j'ajoute ces mots du pape François dans la nuit de Pâques : N'ayons pas peur des surprises de Dieu. Une surprise qui ouvre sur une promesse de temps nouveau. Voici que les cieux s'ouvrent (Mt 3, 16). Une surprise que Marie a gardé toute sa vie dans son cœur (cf. Lc 2, 19.51). Une annonce qui nous rend plus grand que ce que nous croyons, que nous percevons comprendre. À nous qui en avons assez de la morosité, de toutes ces scènes de collusion, le Christ entre en nous. Il vient se cacher dans notre nature humaine. Il vient non dans la gloire de son Père, mais dans l'humilité de sa mère.

2010-A-Lc 1 26-38 Lundi 4e semaine Avent : annonciation, la joie est avec nous

La joie de Dieu est proche de nous. Elle est déjà en nous. Tous et toutes, si éloignés sommes-nous de cette joie, si indignes en sommes-nous, pouvons maintenant la faire nôtre ? Aussi vrai que Dieu est Dieu, aussi vrai que nous sommes humains, la joie arrive, elle vient habiter nos cœurs (Maître Eckhart).Et si la Joie est avec nous, que pouvons-nous vouloir de plus ? Comme l'exprime si merveilleusement saint Bernard, la charité qui fit descendre l'Époux sur la terre peut facilement élever l'Épouse jusqu'aux cieux.

2010-c- Lc 1, 39-50 -Assomption - penser en grand notre avenir

Ce que nous avons entrevu depuis le début de nos célébrations estivales- notre entrée dans l’éternité de Dieu, cette vie au-delà de la mort – se réalise en la personne de Marie, icône de notre destinée. Marie ne fait que nous devancer sur le chemin de notre destinée commune. Aujourd’hui en célébrant l’Assomption de Marie- sa dormition disent les orthodoxes- nous voyons se réaliser le but qui attend tout vivant : l’assomption de l’humain, de tout l’humain, dans le divin.

2009-B- Lc 1, 26-38 -Annonciation - Le silence de Marie

Quand un événement important nous arrive, qu’il soit heureux ou pas, nous nous empressons d’en parler, de faire connaître ce qui nous arrive. Si nous analysons nos reportages, à la fin de la journée, l’événement rapporté risque d’être fort différent de celui que nous annoncions au début de la journée. Chaque fois que nous en parlons, il y a des omissions et des ajouts.

2008-B- Lc 1, 26-38 Immaculée conception Lettre écrite de la main de Dieu

Paul parle dans ses écrits de l’existence d’une lettre plus précieuse que les autres parce que c’est une « lettre écrite non pas avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant ». Paul donnait ce qualificatif à la jeune Église de Corinthe « connue et lue par tous les hommes ». Nous pouvons sans errer dans la foi, affirmer que Marie est la plus belle des lettres « écrites de la main de Dieu ». Cette lettre qu’est Marie nous rappelle comme vient de l’exprimer la 2e lecture que Dieu « nous a choisis pour que nous soyons saints et irréprochables sous son regard

2008-A- Lc 1, 39-56 Assomption- Marie saisit de joie

Comment parler de Marie ? Aujourd’hui, l’Église nous invite moins à parler de Marie qu’à nous réjouir avec elle, qu’à nous laisser saisir par sa joie. Moins parler pour « méditer », pour « contempler », pour « conserver » sa joie dans nos cœurs.

Grande fut sa joie lorsque l’Ange la salua. Grande fut sa joie quand elle éprouva en elle la venue de l’Esprit saint qui accomplit cette union merveilleuse du Fils de Dieu qui devient son Fils. Grande fut sa joie de tenir dans ses bras ce Fils, d’en prendre soin, de Le voir faire Ses premiers pas, d’entendre Ses premières paroles.

2008-A-Lc 1, 26-38 Annonciation magnificat de Dieu envers Marie

Quand Marie a exprimé son MAGNIFICAT, quand elle a chanté « Mon âme exalte le Seigneur », elle venait d’entendre le Magnificat de Dieu à son endroit. L’annonciation, c’est le MAGNIFICAT de Dieu à l’endroit de Marie. Dieu exalte de joie. Il magnifie la grandeur de Marie. Par la voix de l’Ange, Dieu donne de la grandeur à « son humble servante ». L’annonciation, c’est Dieu qui célèbre la beauté de Marie

2008- C-Mtt. 1, 16-18,21.24 Saint Joseph-

Aujourd'hui nous ne rêvons que d'actions éclatantes, de visibilités, d'exploits. Devant nos yeux, un homme dont la seule réussite fut l'effacement. L'enfouissement en Dieu. Exploit difficile à comprendre pour nous. Pourtant c'est cette réussite là qui nous fait Évangile. Devenir effacement, devenir Évangile, c'est la même chose. Pour comprendre cela, il faut consacrer beaucoup de temps à nous retirer à l'écart pour connaître et imiter ce Jésus.

2007-C- Lc 1, 39-56 Assomption : une femme enveloppée de soleil

Parce qu’elle a partagé son corps avec celui de son Fils,
parce qu’elle a eu part aux souffrances de son Fils,
parce qu’elle a accompagné son Fils sur la route de sa passion,
parce qu’elle a eu le cœur transpercé comme lui annonçait le vieillard Siméon,
Marie, « femme enveloppée de Soleil » (1ière lect) aujourd’hui partage sa gloire.

2006-C- Lc 1, 26-38 Immaculée conception-« être Marie»

En célébrant le « je suis l’Immaculée Conception » pour reprendre les mots de Bernadette Soubirous, l’Église ne fait que répondre à cette parole prophétique, inspirée par l’Esprit saint, prononcée par Marie elle-même : « Toutes les générations me diront bienheureuse ». Invitation nous est faîte en cette saison mystique de l’attente non de regarder Marie avec émerveillement, mais de regarder avec Marie dans la même direction qu’elle

Pages

S'abonner à Marie et  Joseph