Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Marie et Joseph

2016-C- Mtt 1, 18-24 - saint Joseph- ou prendre chez soi Dieu pour être «gardien» de Dieu

Joseph, un homme que Dieu a formé pour Marie. Il fut voulu par Dieu autant que Marie. Sa décision de ne pas la renvoyer en secret est aussi importante que le Oui de Marie dans l'incarnation de Jésus. Joseph n'est pas un accessoire, mais un pilier dans le projet de Dieu de nous donner son Fils.

2015-B- Mt 12, 46-50 -présentation de Marie- nous glisser dans le cortège des mères de Dieu

On peut appliquer à Marie ces paroles du Père : Dieu a tant aimé le monde qu’il nous a donné sa Fils (Jn 3, 16). Marie a tant aimé le monde, chacun de nous, qu’elle nous a donné son Fils. Qui est ma mère ? Jésus est dans sa personne un consacré au Père. Marie dans sa personne est aussi une consacrée au Père. Comme son Fils, elle n'existait que pour faire la volonté du Père sur elle qui est une dynamique de confiance entre deux personnes plutôt qu'une obéissance stérile à une série de règles. En entrant dans cette dynamique de confiance, Jésus nous voit comme sa mère et les mères du monde.

2015-B-Jn 19, 25-27- Notre Dame des Douleurs - le bleu est la couleur de la vie.

Nul ne peut échapper aux douleurs de la vie. Sans crier gare et surtout là où on ne les attend pas, elles nous tombent dessus et nous laissent désemparés. Nous rêvons d’une vie en rose et nous voilà couverts de bleus. Mais le bleu, dit Martin Steffens (La vie en bleu, Éd. Marabout, 224 pages), jeune professeur de philosophie, est la vraie couleur de la vie.

2014-A- Lc 1, 26-38 -mardi 27e semaine ordinaire - Notre Dame du Rosaire

Salut Marie ! Mais qui saluons-nous quand chaque jour nous récitons le saint rosaire ? Saint Jean Damascène, l'un des plus grands apôtres de Marie, réponds que nous saluons une terre sacrée, une terre sainte qui fit éclore un fruit qui nourrit tous les humains. Un fruit si délicieux, qu'il arrache en nous tout ce qui est moins qu'humain. Oui, Marie porte en son sein un fruit béni... entre toutes les femmes. Un fruit à goûter. Délicieusement bon, dirait un langage publicitaire.

2014-A- Lc 2, 41-51- Coeur immaculée de Marie-Protéger son coeur par la parole de Dieu

La plus grande des merveilles, c'est de réaliser qu'un Dieu s'est abaissé jusqu'à la Croix pour qu'au terminus (frère Luc) de notre vie brille la lumière de Pâques. La plus inédite des merveilles, c'est de réaliser que Marie a vécu comme un trésor (Mt 6, 21) le chemin pascal de son Fils et qu'elle y a mis tout son cœur.

2014-A- Lc 1, 39-56 visitation de Marie- du «beau» bavardage

Il ne s'agit pas de comprendre le sens de cette visitation de Marie mais d'entrer dans ce mouvement de sortir pour aller vers les autres. Mieux encore, il faut que cet évangile entre en nous. Il faut qu'il inscrive en nous ce mouvement permanent de démontrer que nous portons en nous-mêmes un secret, une bonne nouvelle. Nous portons en nous Dieu.

2014-A-Lc 1, 26-36- Annonciation- Dieu tient parole

Aujourd’hui, nous sommes devant une des merveilles du Seigneur : Marie ! Une créature humble et faible comme nous, choisie pour être Mère de Dieu, Mère de son Créateur (François). Aujourd'hui, Dieu s'est rangé une fois pour toutes du côté de l'humanité. Notre foi chrétienne ne consiste pas en des formules vagues. Elle ne repose pas non plus sur une morale, ni même sur une religion. Elle porte sur l'incarnation de Dieu en notre chair. Dieu s'est fait homme. Dieu a fait alliance avec chacun de nous. Magnificat!

2013-A- Lc 1,26-38 Immaculée Conception- A la joie je t'invite

À la joie je t'invite. Ce titre du livre du frère Roger de Taizé, de fragments inédits ouvrant sur sa spiritualité, récemment publié, ne pensez-vous pas que l'on pourrait le donner à l'évangile que nous venons d'entendre? C'est bien l'étonnante surprise que vient d'annoncer l'ange à Marie : des jours heureux. Des jours d'une imprenable joie. Marie a dit oui à ce qui allait s'accomplir en elle. Elle a souscrit à demeurer dans un état de joie permanente.

Pages

S'abonner à Marie et  Joseph