Vous êtes ici

Pastorale de la Création

Issues du site de l'Office de catéchèse du Québec:

 

Le Jour de la Terre
 

Laudato Si' : Prendre soin de notre maison commune…
Spiritualité et environnement : capsule vidéo
La création et catéchèse : Bulletin Passages
Offrons mieux à nos enfants : Jour de la Terre 2016
Des achats qui font la différence : équitable, Aliment Québec
Le cantique du frère Soleil : Saint François
et bien plus…

 

 

Extraites de l'Encyclique du pape François sur la création, ces phrases peuvent nous aider à évoluer vers une écologie de plus en plus responsable.

 

Merci à Mme Anne Meilleur, répondante diocésaine de la Pastorale de la Création (2012-2016).

 

 

79 -  ... La foi nous permet d’interpréter le sens et la beauté mystérieuse de ce qui arrive.  

 

14 - Il nous faut une nouvelle solidarité universelle.  

 

52 - «Nous avons besoin de renforcer la conscience que nous sommes une seule famille humaine.» 

 

98 * Jésus vivait en pleine harmonie avec la création et les autres s’en émerveillaient. «Quel est donc celui-ci pour que même la mer et les vents lui obéissent ?» 

 

99 - Une Personne de la Trinité s’est inséré dans le cosmos créé, en y liant son sort jusqu’à la croix.  Le mystère du Christ opère secrètement dans l’ensemble de la réalité naturelle.»  

 

83 - L’aboutissement de la marche de l’univers se trouve dans la plénitude de Dieu, qui a été atteinte par le Christ ressuscité, axe de la maturation universelle.» 

 

229 - Il faut reprendre conscience que nous avons besoin les uns des autres, que nous avons une responsabilité vis-à-vis des autres et du monde, que cela vaut la peine d’être bons et honnêtes.  

 

102 - L’humanité est entrée dans une ère nouvelle où le pouvoir technologique nous met à la croisée des chemins.  

 

104 - Jamais l’humanité n’a eu autant de pouvoir sur elle-même et rien ne garantit qu’elle s’en servira toujours bien, surtout si l’on considère la manière dont elle est en train de l’utiliser.

 

115 - … si l’être humain ne redécouvre pas sa véritable place, il ne se comprend pas bien lui-même et finit par contredire sa propre réalité… 

 

118 - … On ne peut exiger de l’être humain un engagement respectueux envers le monde si on ne reconnaît pas et ne valorise pas en même temps ses capacités particulières de connaissance, de volonté, de liberté et de responsabilité.   

 

119 - L’ouverture à un « tu » capable de connaître, d’aimer et de dialoguer continue d’être la grande noblesse de la personne humaine…  

 

119 - … on ne peut pas envisager une relation avec l’environnement isolée de la relation avec les autres personnes et avec Dieu. 

 

123 … C’est la même logique du « utiliser et jette », qui engendre tant de résidus, seulement à cause du désir désordonné de consommer plus qu’il n’est réellement nécessaire….

 

128 - Le travail est une nécessité; il fait partie du sens de la vie sur cette terre, chemin de maturation, de développement humain et de réalisation personnelle. 

 

 

70 - … : tout est lié, et la protection authentique de notre propre vie comme de nos relations avec la nature est inséparable de la fraternité, de la justice ainsi que de la fidélité aux autres.  

 

79 - … l’action de l’Église ne tente pas seulement de rappeler le devoir de prendre soin de la nature, mais en même temps « elle doit aussi surtout protéger l’homme de sa propre destruction »  

81 - … Chacun de nous a, en soi, une identité personnelle capable d’entrer en dialogue avec les autres et avec Dieu lui-même.   No81

 

85 - « Entendre chaque créature chanter l’hymne de son existence, c’est vivre joyeusement dans l’amour de Dieu et dans l’espérance ». No85

 

139 - Quand on parle d’«environnement», on désigne en particulier une relation, celle qui existe entre la nature et la société qui l’habite.  No139

 

145 - … La disparition d’une culture peut être aussi grave ou plus grave que la disparition d’une espèce animale ou végétale. .  No145

 

92 - Tout est lié, et, comme êtres humains, nous sommes tous unis comme des frères et sœurs dans un merveilleux pèlerinage, entrelacés pas l’amour que Dieu porte à chacune de ses créatures et qui nous unit aussi, avec une tendre affection, à frère soleil, à sœur lune, à sœur rivière et à mère terre.  

 

95 - L’environnement est un bien collectif, patrimoine de toute l’humanité, sous la responsabilité de tous… 

 

152 - … La possession d’un logement est très étroitement liée à la dignité des personnes et au développement des familles… 

 

159 - La notion de bien commun inclut les générations futures… On ne peut plus parler de développement durable sans une solidarité intergénérationnelle…  

 

160 - … il ne suffit plus de dire que nous devons nous préoccuper des générations futures. Il est nécessaire de réaliser que ce qui est en jeu, c’est notre propre dignité.   

 

181 - La continuité est indispensable parce que les politiques relatives au changement climatique et à la sauvegarde de l’environnement ne peuvent pas changer chaque fois que change un gouvernement… .   

 

194 - Un développement technologique et économique qui ne laisse pas un monde meilleur et une qualité de vie intégralement supérieure ne peut pas être considéré comme un progrès.  

 

244 - Avec toutes les créatures, nous marchons sur cette terre en cherchant Dieu, parce que « si le monde a un principe et a été créé, il cherche celui qui l’a créé, il cherche celui qui lui a donné un commencement, celui qui est son Créateur ». 

 

71 - Il suffit d’un être humain bon pour qu’il y ait de l’espérance!