Vous êtes ici

Journée mondiale des malades

Repeats every year on the 11 of février until ven fév 11 2022. Also includes sam fév 11 2023, dim fév 11 2024.
Vendredi, 11 février, 2022 (Toute la journée)
Samedi, 11 février, 2023 (Toute la journée)
Dimanche, 11 février, 2024 (Toute la journée)

 

 

Journée mondiale des malades

Journée mondiale des malades

11 février

 

Message du Pape François

Français  -  Anglais 

 

LA JOURNÉE MONDIALE DU MALADE

    

                                              UN ACCOMPAGNEMENT ESSENTIEL

« J’étais malade et vous m’avez visité »  (Mt 25,36). On pourrait aussi dire : « j’étais malade et vous m’avez soigné ».  La Journée mondiale du malade (11 février), veut nous sensibiliser, entre autres objectifs,  à cette nécessité de prodiguer les meilleurs soins aux malades tout en les accompagnant dans leur souffrance.  C’est ce que recherchent les soins palliatifs : assurer aux personnes affectées par une maladie incurable et en fin de vie un traitement de la douleur efficace et qui se distingue par un accompagnement global. Ce type d’intervention, à la fois sociale, affective, psychologique et spirituelle, permet aux personnes fragilisées de saisir le sens de leur dignité et d’une mort naturelle. Cet accompagnement sollicite une équipe interdisciplinaire, proches aidants et bénévoles, et assure sollicitude et compassion. 

Les soins palliatifs sont la seule solution de rechange à l’euthanasie, qu’on désigne aussi comme aide médicale à mourir.   D’où la nécessité d’en assurer l’accessibilité à tous et toutes.  Pour promouvoir ce type de soins, la Conférence des évêques catholiques du Canada a préparé une précieuse boite à outils appelée  Horizons d’espérance, en quatre modules.  N’hésitez pas à vous en procurer une.  C’est en retrouvant le sens profond du caractère sacré de la vie et de sa finalité que nous pouvons donner du sens à la maladie, à la souffrance et à la fin de nos jours.  Et notre foi en Jésus ressuscité nous apporte la force de mener notre existence terrestre jusqu’au bout et de demeurer dans l’espérance d’un bonheur éternel.

Mgr Noël Simard

Évêque de Valleyfield