Vous êtes ici

Siloé

 

SILOÉ: dépliant 2014-2015

 

Pour les adresses, les dates de toutes les rencontres de l'année ou toute autre information:

siloe.jhs@gmail.com
www.facebook.com/siloe.jhs
 

 

Pour plus d'informations sur ces différentes activités: siloe.jhs@gmail.com www.facebook.com/siloe.jhs

 

RENCONTRE DE SILOÉ AVEC DES FUTURS CONFIRMANDS

Soirée de témoignage de Siloé - soirée qui en valait vraiment la peine!

 

DES JEUNES COUPLES ET FAMILLES AVEC QUI PARTAGER FOI ET AMITIÉ

Siloé Couples offre chaque mois une soirée pour les couples, débutant avec un repas partagé vers 17h30 et se terminant à 21h15, dans un cadre familial chez Emmanuelle et Hervé. Info : Emmanuelle 514-453-8153 ou www.facebook.com/siloe.jhs ou siloe.jhs@gmail.com

 

Pour comprendre ce qu'est cette fin de semaine, ou pour le faire comprendre à vos amis, regardez cette vidéo! Elle a été réalisée après l'édition de janvier 2010.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=G_cB_FYipDQ

Siloë
 

 

TÉMOIGNAGES

Ce que je retiens de la première rencontre de Siloé:

La première chose: l'accueil. On se fait tellement dire de prendre soin de soi, de penser à soi, de se gâter.... Recevoir une gang de jeunes chez soi, ça implique beaucoup de choses qui n'entrent pas dans la définition du bonheur du monde en général. Dans mon cas, oui. Plus le temps passe, plus j'apprends à me donner. Plus je reçois le groupe chez
nous, plus j'apprends à me dépasser. Plus je me dis que je peux changer mon coeur pour l'ouvrir davantage à l'autre. Et je veux me donner plus.

La deuxième: le partage après l'enseignement était super. J'ai trouvé génial qu'une personne se sente suffisamment bien pour partager des choses pas faciles. Et une nouvelle en plus! Ça démontre que le climat est propice à l'ouverture aux autres. Pendant ce même partage, j'ai réalisé concrètement quelque chose que je savais théoriquement. Je savais que la prière aide dans la vie, et depuis un certain temps, j'ai
augmenté mes temps de prières. Plus fréquents, et plus longs. Et depuis ce temps-là, je n'ai plus de fatigue en milieu d'après-midi comme avant. Ça m'aide aussi à me calmer quand les enfants sont énervés avant le souper et que je dois courir à gauche et à droite. Le fait d'en parler, et d'entendre les autres en parler m'a fait réaliser que tout ça se passe dans ma vie maintenant.

La troisième: le temps de prière. 1h45 d'adoration, c'est pas tout le monde qui fait ça. Pour plein de raisons, à cause de diverses circonstances et surtout avec l'Esprit Saint, c'est ce qu'on a fait samedi soir. Au bout d'un moment, on a mal partout, on s'endort. Philippe qui jouait de la guitare s'étirait le bras qui devait lui faire mal. Et pourtant. Un moment donné, je me suis dit qu'on n'attendrait pas que l'abbé Nicola ait fini de confesser, qu'on pouvait reposer le Saint-Sacrement sans lui, sans sa bénédiction. Puis je me suis dit non. J'ai regardé Jésus et ce n'était pas possible pour moi d'interrompre ce
moment de prière. Bon sang!!!! C'est le Créateur de l'Univers! Notre Sauveur, notre Rédempteur! Je ne sais pas si d'autres l'ont vu comme je l'ai vu, si d'autres ont oublié leurs bobos devant cette affirmation. Pour ma part, samedi soir je serais bien restée encore plus longtemps!

Gloire à Dieu!
Emmanuelle

Prise de conscience

Pour moi samedi soir a été l'occasion d'une prise de conscience qu'il me faut de nouveau examiner mes priorités et mon attachement aux choses matérielles qui m'éloignent du service, des autres et de la pauvreté tant spirituelle que matérielle. Ces dernières années, j'ai eu tendance à me départir de beaucoup de possessions qui encombraient ma vie et ma chambre -:) , mais je crois que dernièrement j'ai acheté et accumulé beaucoup de petits objets jolis, mais pas très utiles et j'ai commencé à réfléchir au bonheur que ce serait de pouvoir m'offrir de grands luxes.

Par le sacrement du pardon et ma réflexion, je souhaite maintenant me rappeler l'essentiel et surtout que le bonheur auquel j'aspire ne se trouvera certainement pas dans un nouvel ipod. Je trouve difficile de parvenir à se détacher des choses matérielles dans un monde ou tant de choses sont disponibles et annoncées et ou les compagnies tentent de nous démontrer constamment que le nouveau modèle est meilleur que l'ancien et devrait être désiré. Je prie pour que mon désir des belles choses matérielles soit plutôt orienté vers le désir et l'admiration des beaux sourires, des beaux paysages et des actions remarquables de gens guidés par Dieu.

Finalement, par rapport à l'adoration de 1h45 je ne me suis pas du tout aperçue que l'on étaient là depuis si longtemps; j'étais tellement bien et je n'avais pas mal partout...

Suzanne