Vous êtes ici

NOËL

 ·         LES QUATRE BOUGIES DE L'AVENT

Les quatre bougies allumées sont le symbole de la lumière de Noël qui approche et qui apporte l'espoir et la paix.  Chaque dimanche de l'Avent, on en allume une de plus.  Plus la fête approche, plus il y a de lumière.  C'est un pasteur luthérien allemand, après la première guerre mondiale, qui a pris l'initiative de placer les bougies allumées sur la couronne. 

Ces bougies symbolisent les grandes étapes du salut avant la venue du Messie. 

 

La première est le symbole du pardon accordé à Adam et Ève.

La deuxième est le symbole de la foi d'Abraham et des patriarches qui croient au don de la terre promise.

La troisième est le symbole de la joie de David dont la lignée ne s'arrêtera pas.  Elle témoigne de l'alliance avec Dieu.

La quatrième est le symbole de l'enseignement des prophètes qui annoncent un règne de justice et de paix.

Actuellement, pour la messe dans les églises catholiques, pendant l'Avent, on allume progressivement les quatre bougies, mais le symbolisme des étapes du salut n'est pas exprimé.

 

 

 

Vous le savez, nous sommes de plus en plus entourés de personnes aux convictions religieuses variées. Noël n'a évidemment pas la même signification pour tous. Mais si on réunissait autour d'une table les représentants de différentes confessions religieuses au sujet de Noël, voici ce qu'on pourrait recueillir comme affirmation et comme vœux.

 

Un membre de la communauté juive : Nous reconnaissons que pour vous, chrétiens, Noël, c'est l'arrivée de la Lumière sur terre en la personne de Jésus. Cette fête n'a pas de signification pour notre communauté. Par contre nous célébrons la fête des lumières (Hanouka).Pendant une semaine, nous allumons des lumières pour éclairer le monde contre les Ténèbres.

Mon souhait pour votre Noël serait que les grandes familles religieuses monothéistes prient pour la paix dans la justice et le droit.

 

Un membre de la communauté chrétienne : Bien que notre plus grande fête soit celle de la Résurrection, Noël marque pour nous la venue de Dieu dans notre monde et dans notre histoire. Cette fête nous fait saisir la grandeur de son amour pour nous et pour tous les humains.

Un souhait pour Noël ? Je souhaite que l'amour du prochain soit la valeur dominante, que les réflexes identitaires n'empêchent pas les rencontres entre les différentes communautés.

 

Un membre de la communauté musulmane : Nous reconnaissons Jésus comme un prophète. Mais Noël ne s'inscrit pas dans le calendrier des fêtes musulmanes. Nous fêtons plutôt la fin du Ramadan, début décembre.

Un souhait pour Noël ? Qu'il y ait plus de recherche de la vérité et de modestie culturelle. Nous voulons un vrai échange responsable entre les religions. Nous faisons partie de religions monothéistes : apprenons à dialoguer et à vivre en bon voisinage.

 

La diversité n'est pas un obstacle.  Au contraire, c'est un carrefour, une croisée par laquelle nous grandissons ensemble.

Dieu tient parole.  Il nous partage sa Vie en son Fils Jésus.

Joyeux Noël à tous!   Souhaitons-nous d'apprendre de plus en plus à être accueillants entre nous, en frères et soeurs.

Normand Bergeron, ptre, curé